Sagesse en réseaux : la passion d'évaluer - Documentation Rouen

Sagesse en réseaux : la passion d’évaluer

Gloria Origgi chercheur au CNRS nous livre une réflexion intéressante sur une question centrale en matière de web et de web 2.0 : « Comment les êtres humains et les ordinateurs peuvent-ils agir collectivement de manière plus intelligente que n’importe quels individus, groupes ou ordinateurs ? Selon Gloria Origgi, le Web représente un réseau gigantesque de systèmes de hiérarchisation et d’évaluation des informations, où la réputation joue un rôle fondamental. »Source : La vie des idées.fr

Le plan de l’article de Gloria Origgi (par elle-même)

« Je vais essayer d’examiner certains des systèmes de sagesse collective qui sont aujourd’hui en usage sur le Web. Je vais donner une brève description « technique » de la structure informationnelle qui sous-tend chacun d’eux. Ensuite, j’avancerai l’hypothèse que ces systèmes marchent en vertu de leur manière très spéciale d’articuler d’un coté les choix individuels et les préférences filtrées collectivement, et les actions humaines et les processus ordinateurs de l’autre. Je conclurai ensuite par quelques remarques épistémologiques sur le rôle de la hiérarchisation de nos pratiques épistémiques. »

Gloria Origgi est chercheur au CNRS, Institut Jean Nicod. Elle s’occupe d’épistémologie sociale, d’épistémologie du web et de philosophie des sciences sociales. Son dernier ouvrage : Qu’est-ce que la confiance ? , VRIN, Paris, 2008.

Voir en ligne : Sagesse en réseaux : la passion d’évaluer

Répondre à cette brève

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Partenaires

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?