Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > E.M.I > Former au numérique > Web > Evaluer la fiabilité d’un site Web

Documents joints

Publié : 3 juin 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Séances proposées en classe de Troisième

Evaluer la fiabilité d’un site Web

Séances d’Edith Brousse (Collège Eugène Noël - Montville) et de Sophie Gohier (Collège Henri Dunant - Evreux)

En Décembre dernier, Alexandre Serres plaçait l’évaluation de l’information au cœur de la veille, sujet du jour. Il prêchait sans doute un public convaincu : l’évaluation de l’information sur le Web est au cœur des préoccupations didactiques actuelles. Nombre de collègues s’y attaquent et proposent d’intéressantes démarches. En voici deux...

Sophie Gohier exerce dans un établissement dont les élèves sont issus en majorité de catégories socio-professionnelles défavorisées. Sa démarche consiste à construire avec un petit groupe d’élèves les critères d’évaluation, en leur posant une simple question "Puis-je faire confiance à ce site ?" , en leur demandant d’argumenter, ce qui va constituer l’obstacle majeur à surmonter. Le reste en découle et va à l’essentiel : un nombre de critères limités, des repères clairs à retenir que les élèves vont avoir l’occasion de s’approprier au cours d’un second exercice, d’un travail personnel à la maison puis d’une nouvelle mise en commun en classe.

Edith Brousse exerce dans un établissement semi-rural de l’agglomération rouennaise et son public est issu d’un milieu plus favorisé. Elle s’adresse à une classe entière en présence d’un professeur de discipline. Sa démarche plus directive guide l’apprentissage des élèves qui vont devoir répondre à une batterie de questions sur plusieurs sites. On aboutit à une typologie très complète des sites que l’on peut rencontrer et si la conclusion est la même - il faut multiplier les sources informations- elle introduit déjà des nuances d’appréciation qui annoncent le lycée.

Sont proposées à votre lecture pour chacune une fiche de déroulement, une fiche destinée aux élèves, une fiche de correction.