Vous êtes ici : Accueil > Réseaux docs > Mutualisation LP/LDM - Travaux de 2007 à 2016 > Prospectives du groupe mutualisation LP
Publié : 26 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Prospectives du groupe mutualisation LP

Source professionnelle et son autorité :
Pourrait-on cartographier connaissances, sources et ressources professionnelles ?

La formation à la recherche documentaire et donc à la culture informationnelle professionnelle des élèves de LP/LDM s’inscrit dans une évolution accrue des nouvelles technologies, dans une relation forte avec le monde de l’entreprise et de ce fait est particulièrement propice à un terrain d’innovation. Dans cet ensemble, des pistes construites les années précédentes ont été tracées, puis expérimentées par le groupe mutualisation LP/LDM. 

Si ces élèves manipulent effectivement normes, notices de fabricants, prescriptions de mise en œuvre dans le domaine particulier du bâtiment, ils se trouvent confrontés de plus en plus -toutes spécialités confondues- à la prégnance du numérique, que ce soit pour la recherche et le traitement d’informations professionnelles, pour la qualification des ressources professionnelles numériques, ou pour la communication à travers les réseaux sociaux -professionnels-.
Au fil du temps, ces pistes documentaires avancées -et expérimentées lors de formation des élèves- sont confortées plus que jamais par la place centrale du document professionnel et du document technique, par l’évolution des types de ressources électroniques, par une diversité d’accès aux informations et également des modes de communication complexes selon les professions préparées, (que ce soit les domaines de la bio-chimie, de la santé, du bâtiment, ….)

Délimiter un champ professionnel par une collecte numérique pré-constituée ?

C’est pourquoi, cette année, pour prendre en compte la dimension du numérique, relativement minimisée dans les travaux menés les années précédentes, nous nous sommes intéressés, aux notions de sources et ressources professionnelles numériques, à ce qui permet aux apprenants des lycées des métiers ou des lycées technologique et professionnel d’appréhender un champ de recherche professionnel circonscrit parmi une surcharge informationnelle en expansion. Une réponse serait d’obtenir une représentation d’un champ de recherche professionnel cohérent et relativement catégorisé parmi un ensemble de sites internet difficiles à discriminer, à identifier, à valider.
A cette pléthore d’information s’adjoint ces interrogations corrélées lors des recherches documentaires : comment définir rapidement la source de mon document fusse-t-il grand public ou réellement technique ou professionnel, qui l’a produit et comment collectionner un ensemble suffisamment représentatif pour construire mon champ de connaissances professionnelles ?

Du point de vue de l’enseignant ou du professeur documentaliste, quelle approche documentaire tenant compte du « numérique », proposer à ces élèves, qu’ils soient de formation initiale, continue ou en apprentissage, qui prenne en compte leurs usages informationnels et leurs besoins de trouver une documentation technique et professionnelle fiable, adaptée et de façon rapide ? En soi, une documentation organisée, délimitée et choisie en fonction d’un besoin professionnel identifié ? Qui permette d’aborder aisément l’évaluation de l’information

Une progression établie depuis quelques années

Ce que nous avons proposé ou mis en place les années précédentes fait partie d’une progression info documentaire, d’une continuité dans les apprentissages visés. Le début des travaux lors d’une communication académique [1] a conduit dans un premier temps à la production de référentiels info documentaires [2] élaborés à partir des référentiels métiers, (ils pourraient être revus actuellement sous l’angle plus global d’une « littératie de la documentation professionnelle »). Puis l’émergence du concept intégrateur du document technique a pris une place importante, accompagné de la construction d’une carte conceptuelle de ce concept et de la détermination de ce qui peut mener à l’autorité du document technique. Les travaux se sont orientés ensuite vers l’expérimentation de progression et donc de séances pédagogiques sur les notions essentielles de la veille stratégique et technologique et de la source.

L’idée d’automatisation des sources [3] à l’aide d’un outil de gestion bibliographique, utilisé par une large communauté, tel que zotero nous a permis de constater que cette démarche de semi-automatisation de la bibliographie peut facilement devenir « une culture de l’élève » quand elle est intégrée à la démarche de formation,

    • Cependant, en lycée professionnel, dans le cadre d’une production de bibliographie pour un dossier produit sur un thème typiquement professionnel, son utilisation s’avère peut judicieuse pour les documents techniques car ils sont souvent proposés en format .pdf. La collecte des métadonnées devient manuelle dans ce cas…

Les expérimentations pédagogiques sur le terrain nous offre deux certitudes relevées : le document professionnel doit être relié à la documentation réelle d’entreprise pour avoir du sens et la notion de source professionnelle demeure le nœud central le plus problématique pour l’élève.

La cartographie sémantique de sources professionnelles

C’est donc vers la représentation visuelle sous forme de cartographie que nous envisageons de travailler. Une carte donnée à l’élève permettrait de visualiser un champ professionnel, permettrait de travailler directement sur le vocabulaire professionnel (l’indexation, les ontologies, le champ lexical, le vocabulaire professionnel,…). Par ailleurs, l’élève pourrait peut-être construire ses propres cartes ?

Nos explorations et interrogations actuelles

pour cartographier l’information

-  Connaître le champ de la cartographie sémantique existante, ses chercheurs, (Tricot, Ghitalla, Gobillot Cédric,. …), les types et formes de cartes existants,
-  Choisir les références à prélever pour les organiser dans une table de données, …
-  Comprendre les relations qui s’établiront -nœud, lien, réseau-, selon quels algorithmes lors de la création de ces cartes ?
-  Va-t-on utiliser un corpus de mots, selon les occurrences dans les titres de pages ou à partir d’index, organisés ou non ?
-  Pourra-t-on observer, visualiser, -et de quelle manière- la « richesse » d’une page web ou d’un site, par rapport à sa proposition de liens faisant référence. Dans ce cas, l’autorité du document sera-t-elle perceptible ?
-  …

Pour utilisation avec les apprenants

-  Est-ce que l’élève pourrait repérer immédiatement, grâce à des cartes pré-établies, les sources qui lui seront utiles ? Repérer un corpus de sources professionnelles, avec des relations d’autorité ou non ?
-  Pourra-t-on alors construire avec l’élève la notion de sources, selon ces notions, validation, autorité, e-reputation
-  Est-ce que le contenu d’une page professionnelle pourrait être analysé à travers l’extraction de mots clés, sélectionnés ou non ?
-  En tant qu’élève, quelle stratégie de recherche pourrait être développée avec cette représentation ? Selon quelles connaissances ou compétences existantes ou à développer ?
-  …

.. Dans l’idéal, quelle analyse possible de traces [4] de recherche [5] [6]

-  Est-ce que l’on effectuera des recherches à partir des cartes ou la carte se construira-t-elle automatiquement en fonction des traces suite aux déplacements sur le net, avec création de sa propre carte en fonction de son sujet ou de ses mots clefs, donc de son propre cheminement de recherche.
-  Est-ce que la création de carte automatique suite aux traces laissées sur le web lors d’une recherche documentaire permettrait à l’élève une réflexion sur ses choix menés, sur son type de cheminement, sur ses mots utilisés, sur la portion du web interrogée au regard de la totalité existante ?

Notions développées et séances envisagées

- Structuration d’un espace web professionnel,
- champ d’investigation,
- navigation dans un espace professionnel,
- démarche de recherche dans un système connu,
- démarche raisonnée,
- maîtrise de la recherche documentaire,
- perception visuelle d’une partie du web autour de ressources professionnelles,
- analyse de sites professionnels à partir d’un contenu visuel et en fonction de critères d’autorité, traces numériques, ….
- critères d’autorité
- ...

Compétences :

  • Connaître les ressources professionnelles -numériques-
    • Visualiser et analyser les relations entre certains mots du corpus professionnel (vocabulaire professionnel)
    • Visualiser et analyser la cartographie de producteurs d’information qui font autorité

Une typologie de sources et ressources professionnelles : un chantier en cours

Pour organiser la collecte des liens, avec la conduite d’une collègue spécialiste du document professionnel et technique, Angèle Stalder de l’académie de Nantes, [7] [8]
le groupe a déterminé

  1. une typologie générale « des sources professionnelles » :
    -  domaine de la recherche scientifique,
    -  domaine commercial,
    -  domaine de l’institution,
    -  domaine de l’édition,
    -  domaine de l’expertise à titre personnel (amateur),
    -  domaine de l’organisation et association (dont syndicat...)
  2. ainsi qu’une typologie « des ressources professionnelles »  :
    -  document technique,
    -  document règlementaire normatif (brevet),
    -  document juridique législatif = droit,
    -  protocole - procédé,
    -  catalogue,
    -  information générale,
    -  actualité,
    -  base de données,
    -  usuels (dictionnaire, encyclopédie, glossaire en ligne, lexique, …)

Cartographie de connaissances

Un outil proposé par wikipédia est en place pour naviguer dans les écrits de wikipédia : Wikimindmap. L’analyse en sera menée pour une exploitation pédagogique auprès de l’apprenant, du point de vue du vocabulaire professionnel, présent ou non.

Des outils de cartographie ?

Une interrogation concerne la possibilité de cartographier le web [9] , pour ce faire plusieurs outils [10] disponibles sur le web sont répertoriés.
Le groupe commence à étudier Gephi [11] et quelques tutoriels [12] .

Notes

[1Académie de Rouen. Stalder, A., Ermel, L. Notions et concepts info-documentaires en LP et Lycée des métiers. État d’une réflexion. http://fr.slideshare.net/DocRouen/groupe-de-rflexion-et-de-production-lyce-professionnel-et-lyce-des-mtiers

[3En LP/LDM, travailler la notion de source, en évaluer « les traces. http://documentation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/LE_MutualisationLP-LDM_2010-2012.pdf

[4Ollagnier-Beldame, Magali, Hulin, Thibaud. Restituer les traces numériques pour renforcer la réflexivité de l’utilisateur. http://ollagnier-beldame.com/publications/Ollagnier-Beldame_Hulin_SFSIC.pdf

[5Ollagnier-Beldame, Magali. Les traces numériques dans les activités conjointes : leviers de la construction du sens http://ollagnier-beldame.com/publications/RIHM11_2_-OllagnierBeldame

[6Ollagnier-Beldame, M. Les traces numériques d’interactions : des objets techniques, sémiotiques et sociaux. Soumis à Galinon-Mélenec (Dir.), Traces numériques : de la production à l’interprétation, CNRS éditions.

[79h15 - Angèle Stalder, documentaliste, académie de Nantes, membre du GRCDI. « Pourquoi et comment enseigner le Document technique ? ». Perspective documentaire : le document en lycée professionnel.
D’un référentiel de compétences info-documentaires à des parcours d’études : acquérir la littératie du document technique.
In Colloque IUFM de Caen Basse-Normandie. Le document pour l’enseignement et l’apprentissage : quelle question aujourd’hui ?

[8"à paraître [2ème semestre 2013] : Stalder Angèle, « Pourquoi et comment enseigner le document technique ? Construction d’un référentiel de compétences info-documentaires pour acquérir la littératie du document technique ». In Les cahiers de l’IUFM de Basse-Normandie, vol. 2, 2013"

[9Martinet, Frédéric. Cartographie de l’information  : gadget ou outil d’entreprise  ? | Actulligence.com. Mis à jour en ligne en décembre 2011.. http://www.actulligence.com/2011/12/06/cartographie-information-outil-d-entrerpise/

[10Atelier de cartographie. Instruments, outils, projets | L’ Atelier de Cartographie. Mise en ligne le 12 avril 2012. http://ateliercartographie.wordpress.com/2013/04/12/instruments-outils-projets/

[11Montaufier, Sébastien. Cartographier vos informations avec Gephi | Stratidev . Méthode pour l’entreprise : Veille et intelligence économique. Mis à jour le 20 mars 2013. http://stratidev.com/cartographier-vos-informations-avec-gephi/

[12DSI - Direction des Systèmes d’Information du CNRS. Gephi | Fiche logiciel validé PLUME. Mis à jour le 22 novembre 2012. . https://www.projet-plume.org/fiche/gephi