Vous êtes ici : Accueil > Métier > Culture professionnelle > L’information > Le copié-collé : d’une identité d’emprunt à une identité construite
Publié : 12 décembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le copié-collé : d’une identité d’emprunt à une identité construite

Intervention de Anne Cordier lors de la Journée Académique des Professeurs Documentalistes, Nancy, 19 novembre 2013

Communication d’Anne Cordier, Maître de conférences en SIC à l’Université de Rouen, est intervenue lors de la journée académique des professeurs documentalistes de l’académie de Nancy sur le copié-collé.

Le copié/collé est-il le mal du net ? Quels sont les différences entre plagiat, prise de notes et copié-collé ? La copie est-elle un nouvel étendard d’un idéal sociétal ? Anne Cordier a enquêté sur le terrain en collège et en lycée pour savoir comment "les élèves font face à ces relations complexes à l’information entre copié/collé, copie et mimétisme". En dernière partie, Anne Cordier explique comment exploiter/dépasser le copié/collé pour enseigner l’information-documentation à partir des travaux de Nicole Boubée, Marion Carbillet (document de collecte)

Plan de l’intervention
I. La copie un enjeu sociétal
II. Élèves face au copié-collé : discours et pratiques
III. Exploiter/dépasser le copié/collé pour enseigner l’information-documentation

L’intervention en vidéo
Le diaporama au format pdf