Vous êtes ici : Accueil > In-formations institutionnelles > Groupes de travail académique > InnovaDoc > Penser les espaces de CDI en Lycée
Publié : 30 mai 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF
Dernière modification : 30 mai 2014

Trois témoignages sur des fusions ou des restructurations

Penser les espaces de CDI en Lycée

Faire reconnaître des compétences

Mener à bien la fusion de deux CDI ou restructurer les espaces d’un CDI de lycée est un travail de longue haleine.
Parce qu’il faut parfois des années pour voir émerger le projet, et encore quelques autres pour le voir prendre forme. Parce que les déceptions, les écueils et les incompréhensions sont nombreux et parce que cela représente pour le professeur documentaliste un travail de titan qu’il (ou elle) mène bien souvent seul(e).
Mais aussi parce que sa parole de professionnel(le), qui va faire fonctionner le lieu, qui connaît toutes les subtilités nécessaires pour permettre que son usage soit équilibré et harmonieux et qu’il réponde aux besoins de tous ses utilisateurs, sa parole, donc, n’est pas toujours entendue !
Il faut donc s’armer d’autant de patience, de courage que de détermination pour faire reconnaître la compétence de la (ou du) professeur(e) documentaliste et son rôle d’enseignant.

1. Jean-Paul Sartre et moi

Dans ce premier texte, Anne Andreucci nous conte, comme dans un roman, les péripéties qu’elle a vécu pour mener à bien la fusion d’un CDI de LGT avec celui d’un LP à Eu. Son expérience est exemplaire à plus d’un titre : les obstacles et les émotions n’ont pas manqué, le travail non plus, mais elle a su faire entendre sa voix au moment opportun pour faire évoluer un projet sur lequel elle n’avait, au départ, que peu d’influence ; elle montre également jusqu’à quel point le courage tant physique que psychologique est indispensable pour réussir à créer un lieu aussi opérationnel qu’accueillant.

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/jean-paul_sartre_et_moi.pdf

2. La restructuration des lycées à Gisors

Aurélie Balem n’a parcouru, aujourd’hui qu’un petit bout du chemin, mais déjà, elle a eu l’occasion de s’étonner devant des projets parfois fortement inadaptés. Là aussi, il a été nécessaire de rappeler que le CDI est un lieu de formation pour des jeunes qui ne sont pas encore autonomes...ni forcément équipés de tablettes !

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/la_restructuration_des_cdi_de_lycees_a_gisors.pdf

3. La restructuration des espaces au lycée Corneille

Le cas est évidemment bien différent. Il s’agit là de repenser les espaces pour que le lieu soit plus opérationnel, en tenant compte de tous les besoins de toutes les types d’utilisateurs. Un travail complexe dans lequel la professeure documentaliste a joué un rôle moteur. Un témoignage qui va pourtant dans le même sens sur deux points : il reste bien difficile d’associer les autres à cette démarche et de faire comprendre que les élèves n’ont pas encore tous acquis suffisamment d’autonomie pour être laissés seuls, même dans un établissement où le niveau des élèves est incontestable.

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/restructuration_des_espaces_au_lycee_corneille.pdf

Cécile Jouquan.